AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Park Jae Won - I'm in love with Judas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


my fabulous name is



avatar

wanna see more?

MessageSujet: Park Jae Won - I'm in love with Judas Dim 22 Mai - 20:15

(c)@tumblr. ;; featuring * Lee Tae Min.


this is Park Jae Won;
Everytime I see you, I remember how much I love you

✎ what else ? let's talk about myself.
hey, hellow people ! je suis nouveau ici, je vais donc me présenter rapidement si vous le voulez bien, hm... mon nom complet est donc . avec ça, vous vous doutez sans aucun doute que je suis de nationalité . je suis aussi, dans le commun des mortels mais avant tout sur mes papiers d'identités, identifié comme étant un être humain de sexe ... oui, tout à fait ! comment ça c'est surprenant ? enfin, bref, je suis né le dans une jolie ville qui porte le nom de en ... oh! j'ai donc , mais je vois que j'ai des petits pros de mathématiques, he ! enfin, j'avais dit d'être bref; je suis financièrement et malheureusement ... enfin, pour terminer en beauté, je suis un ! je rêve de devenir ... ah. oui, je suis ne suis pas quelqu'un de banal ! hm, hm ! Je suis et je fais parti de la grande tribue des ! oui, car

✉ oh, god ! you've got mail.
Et si je vous parlait de moi, de mon petit caractère de gamin capricieux.
Par où commencer ? Mhh…
Parfois j’ai encore l’air d’être un gamin de douze ans de part mes réactions et ma façon de voir les choses mais je suis beaucoup plus mature que ce que je laisse paraître. Certes j’aime m’amuser, mais pas au point de ne rien prendre au sérieux. Les disputes, les conflits, je déteste ce genre de choses et honnêtement je préfère en rester éloigner quitte à laisser l’autre avoir raison malgré ses torts. Je suis plutôt sensible depuis que je suis gosse et je me demande si les choses n’ont pas empiré. Je prends les choses trop à cœur, je me vexe facilement même si je ne le montre pas et surtout je suis rancunier. La violence, les insultes, je laisse ça aux autres. J’ai toujours apprit à faire les choses en douceur. Il m’arrive rarement de me mettre en colère. Plutôt patient, il faut vraiment en faire des tonnes pour me faire sortir de mes gonds.
Un peu maniaque sur les bords, j’aime que les choses soient bien faites, à leur place exacte. Je suis d’ailleurs un peu trop exigent en vers moi-même et les autres. Je ne lâche jamais rien, je me donne à fond dans tout ce que j’entreprends sinon je ne vois pas l’intérêt d’avoir des projets. Je m’accroche toujours comme un forcené surtout lorsque cela me tient réellement à cœur. Je devrais me calmer un peu. Certaines fois je me rends compte à quel point je peux être insupportable, mais ce n’est pas évident de changer.
On m’a souvent qualifié de pile électrique. Je donne une impression de joie de vivre permanente pour ne pas inquiéter mon entourage. Ils n’ont pas l’habitude de me voir sans sourire et je ne veux vraiment pas qu’ils se fassent du souci. Je ne suis pas du genre à parler de mes problèmes mais plutôt à tout garder pour moi, ce qui, je dois l’avouer n’est pas la meilleure solution. J’ai toujours eu du mal à parler de ce que je ressens, je ne sais pas faire.
Je suis très blagueur… mais le plus souvent mes blagues ne font rire que moi… Très joueur, j’aime aussi le contact avec les autres. Je donne l’air extraverti mais dans le fond, je suis plutôt timide.
Mes amis passent avant tout et je suis toujours à l’écoute. Je pense être d’assez bons conseils même si je n’ai que dix huit ans encore.

Vous voulez connaître mon secret ?
Quelque chose que j'ai fait et dont je ne suis pas fier. J'avais quinze ans, durant ma dernière année de lycée. J'avais beau avoir quelques amis, les autres élèves ne supportaient pas que je puisse être aussi intelligent. Les choses ont commencé avec des insultes, la disparition de mes cahiers, mes livres déchirés. je en disais rien, après je qu'est ce que je pouvais bien faire. Un jour on a commencé à me coincer dans les toilettes, à me jeter de l'eau dessus. J'ai reçu de nombreuses menaces.
A cette époque, je voyait rarement ma mère, j'étais seul tous les soirs et je devais me débrouiller.
On m'a plaqué contre des murs, on m'a volé mon argent et mon déjeuner... et ce n'était que le début. Tous ces sévices ont duré plus de six mois. D'un autre côté, je le voyais lui, avec des filles, toujours différentes. Je ne supportais plus de l'aimer autant... J'ai finit par craquer. Ce soir là, l'appartement était vide, j'ai fouillé dans les placards et je suis tombé dessus, sur cette lame de rasoir. Je n'ai même pas hésité, je n'arrivais plus à pleurer. Je l'ai enfoncé dans ma peau sans penser à rien d'autre que d'apaiser cette douleur qui me détruisait chaque jour de plus en plus. Je suis tombé et je me suis réveillé à l'hôpital. Sur le coup j'ai détesté ma mère pour m'avoir sauvé mais je n'étais qu'un petit con. J'ai faillit l'abandonné. Personne n'est au courant et je préfèrerai que personne ne le soit jamais. Depuis je porte des manches longues ou bien de nombreux bracelets qui dissimulent mes poignets. Les cicatrices ne sont pas prêtes de disparaître... Une partie de ma vie qui me dégoûte... Un secret bien lourd.


Et maintenant voici mon histoire.


Tu sais papa, mon histoire n’a rien de particulier. J’ai grandit sans toi. J’ai apprit à vivre sans ta présence. Je ne sais pas qui tu es, ni où tu es et honnêtement, je n’ai pas tout de suite accepté le fait de ne pas avoir de présence masculine à l’école. Tu as fuit, tu n’es qu’un lâche qui n’avait pas le courage de t’occuper de la femme que tu aimais. Tu l’as mise enceinte et tu t’es tiré. Tu as abandonné la femme la plus extraordinaire qui existe dans le monde entier. Je t’en ai longtemps voulu, et quand j’y pense, je crois qu’on est mieux sans toi. Tu n’es pas assez bien pour elle. Tu vois, je suis là. Elle n’a pas avorté, parce que son cœur t’appartenait entièrement. Je suis le fruit de votre amour et j’ai vraiment eut honte d’être ton fils. Aujourd’hui, je n’ai pas besoin de toi. J’arrête de me poser des questions.

Tu sais papa, je me suis beaucoup fait chahuter à l’école parce que j’étais le seul de ma classe à n’avoir qu’un parent. Je croyais que j’avais fait quelque chose de mal. Les autres ne voulaient pas jouer avec moi. Je me retrouvais tout seul dans mon coin à dessiner sur le sol avec des craies. Seule la maîtresse me tenait compagnie quand elle le pouvait. J’ai souffert de cette solitude. Qu’est ce que je pouvais comprendre à six ans hein ? J’ai pleuré, encore et encore. Je priais même la nuit pour que tu reviennes, mais tu n’as jamais pointé le bout de ton nez. J’ai cessé de croire en Dieu et au père Noël. Ils ne m’ont jamais apporté ce que je désirais le plus. Toi.
Maman travaille énormément, encore aujourd’hui pour subvenir à nos besoins.

Tu sais papa, tu as loupé de nombreuses choses. J’ai eu des fêtes d’anniversaire extraordinaires, même si je n’avais personne à inviter. Pendant un moment, je ne voulais plus aller à l’école. Je détestais être mis à l’écart. Après tout, je n’étais qu’une victime de ton égoïsmePuis je l’ai rencontré quand j’avais six ans. Un petit garçon, qui n’avait pas peur de moi et qui ne me faisais pas des vilaines blagues. Il partageait même son goûter avec moi. Je ne sais pas pourquoi il est venu vers moi alors que les autres n’osaient pas. Mais je le remercie. Sans lui je ne serai pas qui je suis aujourd’hui. Sans lui, je n’aurai pas pu surmonter les obstacles de la vie. Bien sûr, il est plus âgé que moi, mais je crois que ça n’a jamais été un problème entre nous.
Mon premier copain dans ma vie d’enfant. Tu n’imagine pas à quel point je pouvais être heureux. Aller jouer dans le parc avec lui après l’école, l’inviter à la maison pour manger et parfois dormir. On passait nos nuits à prévoir nos futurs de supers héros. Il était ma lumière tout simplement.

Tu sais papa, j’ai mit beaucoup de temps à comprendre pourquoi tu étais parti. Le pire c’est que maman ne t’en veux pas. Elle accepte. Moi non. J’espère qu’elle trouvera un homme capable de l’aimer vraiment, de tout donner pour elle, sans aucune hésitation. Elle mérite d’être heureuse. Même si elle rentrait tard le soir, elle a toujours été la pour moi. Quand je faisais des cauchemars, elle passait la nuit à me tenir la main. Quand je tombais, j’avais le droit au bisou magique et a une sucette. Je n’ai pas manqué d’amour, surtout pas du tien. Je t’ai tellement détesté ces dernières années, que c’en est devenu fatigant et surtout lassant. Plus le temps passait et plus j’arrivais à passer à autre chose.

Tu sais papa, à mon entrée au collège j’ai découvert la joie du partage. Je me suis fait de très bons amis qui n’en n’avaient absolument rien à faire que je n’ai pas de père. Ils m’ont énormément rassuré. Je suis quelqu’un d’assez ouvert, peut être un peu timide au début. Je n’aime pas me dévoiler et puis quand quelqu’un me fait une forte impression, je me sens mal à l’aise. Pourtant je suis de nature très franche, je n’ai pas peur de dire ce que je pense, même si je blesse les autres. Je peux faire du mal mais aussi réconforter. J’ai apprit à consoler les autres avec des gestes, des mots. Ce n’est pas à la porté de n’importe qui. J’ai l’impression que ma présence est apaisante. Je suis certain que toi, tu n’avais pas cette qualité.

Tu sais papa, j’ai aussi beaucoup de défauts et je me demande si je ne les tiens pas de toi quand même. Boudeur et susceptible, je n’aime pas que l’on me fasse des remarques désagréables. Finit le gamin qui se laissait faire sans rien dire. Je peux paraître naïf, mais je ne me laisse pas marcher sur les pieds pour autant. Je suis quelqu’un de fort, mais sensible. J'ai deux passions dans la vie, Jaden et la danse. Je me donne à fond dans ce que je fais et je suis fier de moi. J'ai du talent, et le mieux c'est que je danse avec lui.
Je n’ai jamais quitté mon meilleur ami. Même maintenant au lycée, il reste la personne que je fais passer en premier. . Et si tu veux tout savoir je suis raide dingue amoureux de lui. Je ne sais pas si tu peux comprendre à quel point mon amour est fort. J’ai eu le coup de foudre, le jour où je l’ai vu cette première fois. A six ans, je n’avais d’yeux que pour lui et les choses n’ont toujours pas changé. Mes sentiments n’ont fait que se renforcer. Oui ton cher fils est homosexuel. Je dois t’avouer que j’ai eu du mal à l’accepter. Ce n’est pas évident, mais je suis comme ça. Je ne lui ai jamais rien avoué de peur de gâcher notre lien. Je ne veux pas le perdre. Pour rien au monde. Je l’aime tellement, mais ça je crois que tu ne pourras jamais le comprendre.

Je suis terrifié à l’idée qu’un jour il puisse m’abandonner. Mais il n’est pas comme toi, je peux lui faire confiance. Je pourrais presque dire qu'il représente toute ma vie, si je ne compte pas maman et que sans lui, je ne pourrais plus avancer, je toucherai le fond tout simplement. Je m'accroche à lui comme un forcené, je veux qu'il comprenne bien que je serai toujours la pour lui, dans les bons comme dans les mauvais moments. Je donnerai absolument tout ce que j'ai pour lui sans même me poser de questions.
Et toi, en serais tu capable ?

Tu sais papa, je suis devenu quelqu’un de bien et ce n’est sûrement pas grâce à toi. En t’écrivant cette lettre je me libère de toute ma haine et ma rancœur que je ressens envers toi. Je passe à autre chose. J’ai de très bonnes notes et je suis très travailleur. Je passe des nuits à étudier pour être le meilleur. Je parle cinq langues. Le coréen, l'anglais, le japonais, le français et l'espagnol.Certains m’embêtent à cause de ça et aussi à cause de mon apparence un peu féminine.
Je crois que si tu étais resté, tu aurais été fier de moi. Je crois que tu regretteras toute ta vie de ne pas avoir élevé un garçon comme moi. Je n’ai plus peur aujourd’hui. Peut être que toi, tu as refais ta vie, que tu as d’autres enfants. Je n’en ai plus rien à faire. Cette fois, je te dis Adieu.



i got a o-o-ovni;
he is behind the computer!!
Booh
19 ans. France;
Lee Tae Min. Shinee.
validé.
7 / 7 & 800 a 3000.
Booh.
JE T'AIME MON BABY ♥;



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


my fabulous name is


the dirty perv admin;
da turtle queen.

avatar

wanna see more?

MessageSujet: Re: Park Jae Won - I'm in love with Judas Ven 27 Mai - 12:46

Bébéééééééééééééééééééééééééé ♥
l'amour de ma vie, mon ange, mon tout, ma moitié ♥

bienvenuuue, nyah ♥


    Ne plus penser à rien, ne plus penser du tout, attendre que le matin pointe son nez tout d'un coup. Passer le jour à ne rien faire, s'offrir le droit de rêvasser, contempler les heures se déférent, fermer les yeux et soupirer. Je savoure ces instants fragiles, ces quelques jours tout près de toi, jaewon, perdu tous les deux, sur cette ile où le temps passe et puis s'en va... je t'aime malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


my fabulous name is

; Judas

i'm a crazy pnj; we ♥ me.
i don't give you any chance.

avatar

wanna see more?

MessageSujet: Re: Park Jae Won - I'm in love with Judas Ven 27 Mai - 20:19


hey ! you're validated !

bravo petit babouin des plaines ! tu es validé ! oui, oui, parfaitement ! tu as bien lu ! tu es heureux hein. alors maintenant, tu peux faire une demande de d'habitation ici ... aussi, tu as pu lire l'intrigue et si tu es intéressé pour un quelconque petit pouvoir, tu dois remplir les conditions demandées dans ce topic. enfin, vous pouvez encore devenir professeur si vous en avez les facultés, justement, nous en recherchons quelques uns ! cliquez donc ici. sinon, il vous faudra vous faire recenser si vous êtes élèves ici. vous pouvez encore demander un rp et créer votre fiche de liens dans ce petit coin . enfin, nous allons terminer avec des choses bien plus amusantes, vous trouverez la chatbox, le flood et enfin, si vous avez besoin d'un avatar c'est ici. n'hésitez pas à demander de l'aide dans le topic prévu à cet effet ( ici ). bonne chance sur le forum, et amusez vous comme des petits fous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forever-liar.forumsactifs.com


my fabulous name is

; Contenu sponsorisé ❞



wanna see more?

MessageSujet: Re: Park Jae Won - I'm in love with Judas

Revenir en haut Aller en bas

Park Jae Won - I'm in love with Judas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INTOUCHABLE ♠ LIAR ; :: ❧ SECTION PERSONNAGES. :: ▤ hey; passeports, please ! :: ;tu es validé! :: ;vérité.-
Sauter vers: